Lorsque l’on apprécie la bière, on aime un certain goût, sa mousse, la qualité de ses bulles, sa fraîcheur. En plein été, l’idéal est une tireuse pour que la bière soit exactement comme au bistrot.

Pourquoi ce choix particulier ?

Promo - 30%
Krups VB700800 Machine à Bière Pression BeerTender Noir Tireuse à bière Pompe Fût 5L
121 Commentaires
Krups VB700800 Machine à Bière Pression BeerTender Noir Tireuse à bière Pompe Fût 5L
  • Profitez d'une bière pression à température idéale (4 °C), toujours fraîche, toujours parfaite grâce à un appareil très simple à utiliser
  • Qualité de la bière préservée pendant 30 jours après la mise en service du fût
  • Large choix de fûts de 5L compatibles Beertender
  • Design élégant permettant l'inclinaison du verre à 45° pour un service parfait
  • Poignée ergonomique (droitier/gaucher) pour plus de praticité

Il existe plusieurs marques et sortes de tireuses à bière, pourquoi avoir choisi celle-ci ? C’est simple, elle proposait les fûts de bières que j’aime : Heineken, Pelforth, Desperados, mais on trouve aussi, Affligem, Edelweiss.

Une fois entamé, le fût garde ses propriétés pendant 30 jours. Il reste à la température de 4°C, en effet, la tireuse est un mini réfrigérateur qui garde la bière au frais.

Le fût Beertender est facile à mettre en place, on prend vite le coup d’insérer le nouveau tube à chaque changement. Ces tubes peuvent être reçus gratuitement si l’on s’inscrit sur le site de BeerTender.

Le rapport qualité-prix est bon, on rentre rapidement dans ses frais, la bière revient beaucoup moins chère qu’au café, surtout si l’on fait des soirées entre amis.

Comparatif des tireuses à bières Krups

Promo - 30%Bestseller No. 1
Promo - 7%Bestseller No. 3

La tireuse Krups VB700800 BeerTender en détail

Son corps bicolore et son embonpoint cachent un petit frigo dans lequel on insère un fût Beertender de 5 litres. Une fois le couvercle soulevé, en douceur, il ne faut jamais forcer, nous avons accès à la partie du fût, mais aussi à l’emplacement du tube, qu’il faudra bien clipser pour le maintenir, sans quoi, on ne pourra pas refermer le couvercle. Une dizaine de tubes Beertender sont à l’intérieur de la tireuse quand on l’achète. On trouve aussi des autocollants représentant les marques de bières disponibles, à coller sur le devant de la poignée du fût indiquant celle qui est utilisée.
Un plateau anti-gouttes est à poser devant la machine. Il est facilement nettoyable, la grille inox étant amovible. La poignée et le bec de la tireuse sont à mettre en place avant la première utilisation. Le bec doit être nettoyé régulièrement sous le robinet.

La tireuse pèse un peu plus de 7 Kg. Elle dispose d’une puissance de 61 W.

Notre test

Nous sommes deux buveurs de bière, on aime bien en boire une ou deux dans la journée quand il fait chaud, mais aussi en mi-saison. On alterne entre Heineken et Pelforth.
Si c’est mon mari qui change les fûts, c’est moi qui tire la bière. Ayant été serveuse, je peux tout à fait comparer et ressentir les caprices de la mousse.

Si l’on veut de la mousse, il n’y a pas 36 solutions, il faut avoir un verre complètement propre et frais. Je le passe donc sous le robinet, sans l’essuyer, comme on le fait au bar en appuyant le verre, à l’envers, sur le centre du récupérateur de mousse qui est relié à un tuyau d’eau fraiche. Je tiens le verre penché selon la sortie de la mousse. Plus penché s’il y a trop de mousse, moins penché s’il n’y en a pas assez. Un dernier petit coup de tireuse en baissant le verre si la mousse n’est pas vraiment au rendez-vous. Il n’y a pas de doute, passé l’étape du premier verre du fût qui lui, mousse beaucoup à cause d’un trop plein d’air, la tireuse réagit comme un fût professionnel. Il suffit que la température du fût soit bien à 4°C pour avoir une bière digne de ce nom. Si l’on veut deux sortes de bières en même temps, il faudra deux tireuses, malheureusement. Si l’on reçoit beaucoup, ça peut être avantageux. C’est un gain de place dans le réfrigérateur. Ce n’est pas vraiment notre cas, donc une seule tireuse pour nous.
Nous avons goûté l’Heineken et la Pelforth, mais aussi l’Affligem et la Desperado. Personnellement j’aime bien la Desperado surtout le soir et mon mari apprécie l’Affligem, et bien sûr, nous n’aimons pas celle de l’autre, heureusement que l’on s’entend sur les deux autres bières que nous avons choisies. On va peut-être finir par s’offrir mutuellement une autre tireuse à bière.

Nous gardons un fût d’avance au réfrigérateur, et un autre en réserve, selon la saison et les amis, les fûts descendent vite. Je suis ravie d’avoir testé cette tireuse, la tester c’est l’adopter, mais il faut rester raisonnable car l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et il ne faut pas prendre le volant après 2 bières.

Les avantages

  • On a une bière fraiche sous la main, on peut en tirer un peu dans la journée sans être obligé de consommer au moins 25 cl.
  • On voit sur l’écran digital, ce qui reste dans le fût, ainsi que la température de la bière.
  • On dose la mousse désirée en penchant ou baissant plus ou moins le verre.
  • On peut enlever la poignée de la tireuse si l’on ne veut pas qu’elle soit utilisée, par exemple pour éviter que les enfants se servent ou que le chat appuie par inadvertance dessus, en se lovant au chaud sur le couvercle.
  • La rapidité à laquelle on change le fût.
  • La tireuse est esthétique, habillée de noir et d’argent, elle trouve sa place partout, inutile de la cacher dans un coin.
  • Le réceptacle à gouttes passe au lave-vaisselle. On peut nettoyer l’intérieur de la tireuse si besoin, avec un chiffon doux imbibé d’alcool ménager ou de vinaigre.

Grâce à la levée de l’obsolescence programmée chez beaucoup de constructeurs d’appareils ménager, on a maintenant la chance de pouvoir faire réparer la tireuse par la marque, même après la fin de la garantie, qui est de 2 ans.

Les inconvénients

  • On ne peut utiliser que les fûts Beertender. Il y a peu de choix comparé au nombre de bières sur le marché. Mais l’on a choisi ce modèle justement parce qu’il proposait l’une de nos bières préférées.
  • Il est nécessaire de refroidir le fût dans notre réfrigérateur avant de l’insérer dans la tireuse. Dans un autre sens, on peut garder un fût d’avance frais, ce qui est appréciable quand on arrive à la fin du premier.
  • Au début et à la fin du fût, la mousse est abondante et ça crachouille, il faut attendre que la mousse retombe et se transforme en bière, c’est assez rapide..

Comme quoi, les inconvénients sont assez modérés par rapport aux avantages.